Meurtres en majuscules – Sophie Hannah ** 

 Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert… (Éditeur) 

Quitte à reprendre Poirot, j’aurais aimé qu’on en profite davantage. Si l’intrigue est originale et plutôt bien menée, j’ai déploré que Poirot ne soit finalement présent qu’en filigrane.

Il faut dire que je suis une grande amatrice de Poirot, et que je me faisais une joie de son retour !

Je reconnais cependant à Sophie Hannah qu’elle n’a pas essayé de faire du Christie, mais s’est approprié l’univers pour un roman qui porte sa patte, et n’est pas une copie pâlotte de l’original.

Au final, un bon moment mais pas un grand Poirot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s