Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro ****

Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là? Bien des années plus tard, Kath s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes. 

Publicités

2 réflexions sur “Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro ****

  1. Ce livre fait partie de ceux qui ne s’oublient pas, commencé et plus lâché… impressionnant .. et puis la lecture déjà prenante s’est transformée en claque lorsque j’ai compris la réalité des dons, merveilleuse langue qui donnant plusieurs sens aux mots permet au cerveau d’éviter d’imaginer le pire!

    Par contre depuis j’ai essayé plusieurs autres livres du même auteur, sans accrocher alors si vous en avez croisé d’autres aussi prenants, je suis prête à essayer!! ^^

    J'aime

  2. Bonjour,

    Ce livre est d’une puissance peu commune. Ce qui m’a profondément marqué c’est l’attitude des héros (je n’en dis pas plus pour ne pas tout révéler 🙂 ).

    C’est le second livre de Kazouo Ishiguro que je lis. Le premier était « Les Vestiges du jours ». J’ai beaucoup aimé. c’est l’histoire d’une propriété anglaise pendant l’entre-deux-guerres mais vu du point de vue du majordome. C’est comme si on visitait les coulisses des Agatha Christie. (Si vous connaissez, le film Gosford Park ou la série Downton Abbey ont adopté ce point de vue). Ce qui peut gêner c’est que le récit est un souvenir que le majordome se remémore lors d’un voyage pour retrouver l’ancienne gouvernante de la propriété. Les passages « au présent » peuvent rebuter, mais de mon point de vue, ils ont leur importance;: c’est la rencontre de deux mondes: le monde des luxueuses demeures d’avant-guerre et le monde contemporain, qu’il découvre pour la première fois ou presque. Il y a aussi un côté initiatique dans ce voyage, et la rencontre finale donne toute son importance à l’entremêlement des deux périodes.

    Je reconnais cela dit que les deux ouvrages sont très différents et qu’on peut apprécier l’un sans accrocher pour l’autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s