Anna Madrigal de Armistead Maupin ***

111379_couverture_Hres_0

Anna Madrigal, la légende du 28, Barbary Lane, sait qu’elle n’est pas éternelle.

À 93 ans, pour « s’en aller comme une dame », elle part affronter son passé. La voici de retour dans le Nevada, là où elle fut Andy, adolescent amoureux du ténébreux Lazko… Entourée de tous ceux qu’elle aime (Brian, Shawna, Michael et quelques nouveaux venus), ses aventures vont la conduire jusqu’au Burning Man, un festival déjanté où tout peut arriver.

Neuvième saison des Chroniques de San Francisco, Anna Madrigal lève enfin le voile sur ce personnage emblématique, en un formidable hymne à l’affirmation de soi et à l’amour sous toutes ses formes.

J’ai tellement accroché, adolescente, sur les chroniques de San Francisco, que je les ai lues et relues.

Lorsque j’ai découvert ce nouvel opus, je me suis retenue de crier de joie.

On a plaisir à revoir les personnages qui faisaient vivre le 28 Barbary Lane, à connaître leur évolution, leur vie nouvelle.

Cependant, je m’attendais à autre chose. Peut être que le dépaysement (nous ne sommes plus au 28 Barbary Lane….) y est pour beaucoup.

Peut être sont-ce les nouveaux venus qui m’ont déstabilisée ? (quoique, les personnages sont dans la même veine que tous ceux que l’on a suivis au fil des chroniques).

Je ne sais pas comment expliquer ce que j’attendais. Certainement de retrouver cette ambiance de vie de famille qui était décrite, Anna régnant sur son petit monde d’une main de maître.

Chacun a évolué, changé, fait sa vie, des petits nouveaux sont arrivés dans cette famille multi-composée. Et Anna règne toujours au milieu de tout cela, avec son histoire, son passé qu’elle a toujours voulu garder secret.

Aujourd’hui, elle lève le voile dessus. Pour que nous tentions de comprendre finalement ce qu’elle est devenue, comment, pourquoi.

Pour tous les amoureux de cette saga, ou pour ceux qui l’ont appréciée, ce livre, cet opus, signe la fin des chroniques. Anna a 93 ans en même temps. Il était temps qu’elle se dévoile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s