Profession du père – Sorj Chalandon ****

pp

Mon père a été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Eglise pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’en 1958. Un jour, il m’a dit que le Général l’avait trahi. Son meilleur ami était devenu son pire ennemi. Alors mon père m’a annoncé qu’il allait tuer de Gaulle. Et il m’a demandé de l’aider. 
Je n’avais pas le choix. 
C’était un ordre. 
J’étais fier. 
Mais j’avais peur aussi…
À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet.

J’ai découvert Sorj Chalandon par ce titre. Ce fût une révélation.

J’ai poursuivi depuis.

Mais je garderai toujours de ce livre un souvenir délicieux.

Sorj Chalandon nous transporte dans la France des années De Gaulle, des tensions et de l’indépendance de l’Algérie. Avec justesse, avec talent, il décrit cet homme, l’enfant qu’il était, l’enfant qu’il voulait être.

Son regard, admiratif, enfantin, sur ce père adulé, un peu fantasmé, croise celui qu’il porte une fois devenu adulte.

Une justesse des mots qui rend le récit sublime, émouvant et passionnant.

L’écriture de Sorj Chalandon est un régal, il vous entraine et vous transporte.

Un Chalandon ça s’ouvre avec impatience, ça se lit avec délice, et ça se ferme avec nostalgie.

Publicités

Une réflexion sur “Profession du père – Sorj Chalandon ****

  1. Il faudrait que je me lance dans un de ses romans, peut-être que cette rentrée littéraire sera l’occasion 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s