L.C. TYLER et deux romans

J’avais noté dans un petit coin, d’avoir à lire deux titres qui m’attiraient de L.C. TYLER : « Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage » et « Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire ».

Attirée par l’humour anglais qui semblait dominer ces deux livres, et par l’intrigue joliment décrite, je commençais par le suicide dans la Fiat avant de me jeter dans les homicides multiples (et c’est évidemment dans cet ordre là qu’il faut aborder ces deux livres puisque l’on retrouve les mêmes personnages en fil conducteur).

@WonderNaddie a parlé de ces deux titres avant moi ici et . Je vous invite à la lire car je ne partage pas du tout son avis.

D’humour anglais, je n’en ai guère vu, l’intrigue est si peu intrigante qu’on devine très rapidement la fin de l’histoire (que ce soit pour l’un ou l’autre). L’avantage c’est que les deux se lisent vite. Et c’est tant mieux car on est à la limite de l’ennui….

Là où je suis d’accord avec son analyse, c’est sur l’attachement aux deux personnages principaux.

Rien d’autre. Ha si, j’approuve quand Naddie parle de ces romans en termes de « simili polar décalé ».

Bref, rien de transcendant en réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s