Bridget Jones : folle de lui de Helen Fielding ****

41tJ0md9b2L._SX308_BO1,204,203,200_

Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l’homme idéal: Bridget is back !

Elle n’est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d’amis qu’elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique.
Le grand Mark Darcy avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d’un trentenaire sexy (et quelque peu immature). Mais pour combien de temps? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles. Les mésaventures de cette Bridget plus posée et plus mûre n ont rien perdu de leur piquant. Au contraire.

Oui n’ayons pas peur, je lui mets 4 étoiles.

Depuis le premier opus de la saga Bridget Jones, je me suis toujours bien amusée, allant même jusqu’à des fous rires et à pleurer de rire.

Ce troisième volet ne déroge pas à la règle : on retrouve Bridget, quoique plus vieille, avec ses soucis de poids et d’alcool, mais surtout, avec deux gnomes dans les jambes tout en étant de nouveau célibataire (hum célibat forcé cette fois).

On rigole lorsqu’elle découvre Twitter, les sites de rencontre et les échanges de SMS hot avec son toy boy.

On s’amuse de toute sa gauchitude resplendissante, qui a fait son succès d’ailleurs, et de toutes les gaffes qu’elle ne cesse de cumuler.

On pouffe en douce, ou pas, des conseils avinés donnés par ses amis, toujours les mêmes, de la rencontre avec sa voisine déjantée, et de Daniel, toujours présent, toujours loufoque et toujours obnubilé par sa culotte.

La mise en place est un tout petit peu lente, mais on retrouve assez vite la Bridget Jones désespérée, gaffeuse, rigolote que l’on avait connu dans « le journal de Bridget Jones ».

Ca se lit vite, c’est frais et plein d’humour. Idéal pour emmener à la plage ou pour lire au bord de la piscine pendant les congés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s