L’enfant qui mesurait le monde –

cover90174-medium

À Kalamaki, île grecque dévastée par la crise, trois personnages vivent l’un près de l’autre, chacun perdu au fond de sa solitude. Le petit Yannis, muré dans son silence, mesure mille choses, compare les chiffres à ceux de la veille et calcule l’ordre du monde. Maraki, sa mère, se lève aux aurores et gagne sa vie en pêchant à la palangre. Eliot, architecte retraité qui a perdu sa fille, poursuit l’étude qu’elle avait entreprise, parcourt la Grèce à la recherche du Nombre d’Or, raconte à Yannis les grands mythes de l’Antiquité, la vie des dieux, leurs passions et leurs forfaits… Un projet d’hôtel va mettre la population en émoi. Ne vaudrait-il pas mieux construire une école, sorte de phalanstère qui réunirait de brillants sujets et les préparerait à diriger le monde ?
Lequel des deux projets l’emportera ? Alors que l’île s’interroge sur le choix à faire, d’autres rapports se dessinent entre ces trois personnages, grâce à l’amitié bouleversante qui s’installe entre l’enfant autiste et l’homme vieillissant. (Editeur)

 

Mais QUEL PLAISIR !

Dans ce #DéfiGoncourt2, ce livre, lu en partenariat avec NetGalley, a été une tendre, une belle, une douce surprise. Et un formidable voyage.

C’est la tendresse, c’est l’humanité, c’est la vie, son souffle, sa force, qui transpirent de toutes les pages de ce roman. C’est la Grèce, ses habitants au coeur franc et généreux, son décor antique et grandiose en fond. C’est l’autisme, raconté avec des mots juste, avec poésie, avec talent.

C’est une respiration, une parenthèse, que l’on referme avec douceur et qui vous laisse un sentiment de plénitude, un léger sourire sur les lèvres.

 

pro_reader_120

Une lecture en partenariat avec NetGalley

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s