Meurtres en majuscules – Sophie Hannah ** 

 Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert… (Éditeur) 

Quitte à reprendre Poirot, j’aurais aimé qu’on en profite davantage. Si l’intrigue est originale et plutôt bien menée, j’ai déploré que Poirot ne soit finalement présent qu’en filigrane.

Il faut dire que je suis une grande amatrice de Poirot, et que je me faisais une joie de son retour !

Je reconnais cependant à Sophie Hannah qu’elle n’a pas essayé de faire du Christie, mais s’est approprié l’univers pour un roman qui porte sa patte, et n’est pas une copie pâlotte de l’original.

Au final, un bon moment mais pas un grand Poirot.

Publicités

La nouvelle vie d’Arsène Lupin – Adrien Goetz ***

Sorti le 1er avril 2015, je ne suis pas en retard ! 

 Il s’agit en fait d’un recueil de sept nouvelles écrites « pour le divertissement de l’auteur », selon la formule, et dont les titres sont ceux d’œuvre de écrites par Maurice Leblanc. 

 Arsène Lupin se retrouve à Strasbourg en 2015. Surprenant, mais finalement mieux amené que le retour de Poirot. 

Ça fait plaisir de retrouver Lupin, que je n’avais plus côtoyé depuis près de 20 ans ! 

L’intégration d’Arsene Lupin dans nos années 2015 est très réussie. 

Bientôt la fin de la lecture. Adrien Goetz signe un Lupin new style convaincant et séduisant, dans une intrigue bien menée. Il évite les écueils d’une reprise 74 ans après la mort de l’auteur. 

Fini! Une irrépressible envie de relire tout Maurice Leblanc. 

Pari réussi pour Adrien Goetz !